A nous citoyens de la transition énergétique d’agir à présent

Transition énergétique
© Martial Terzzini/Keystone

René Longet, expert en développement durable et vice-président des services industriels de Genève nous explique ce que représente la stratégie énergétique plébiscitée par le peuple suisse le 21 mai 2017 et pourquoi il est nécessaire de mobiliser nos compétences et d’activer notre savoir-faire en termes de circuits-courts, savoir-faire locaux, économie circulaire, modes de production agricoles et innovation techniques afin d’atteindre les objectifs ambitieux définis. Si la stratégie énergétique permet la définition d’un cadre juridique favorable à une transition énergétique, nous autres citoyens avons acceptés par cette votation de nous attribuer un propre mandat et ainsi réduire notre impact environnemental.

Source : letemps.ch

4 millions d’auto consommateurs en France à l’horizon 2030

Projection stratégique de l'auto consommation en France à 2030
Vue aérienne d’un immeuble équipé de panneaux solaires à Munich – Crédit photo Julian Widner en CC

Source : Smart Energy Portal

L’année 2018, pourrait voir se multiplier les expérimentations d’auto consommation collective. Les 4 millions estimés représenterait 4% de la consommation électrique française et une économie de 100 euros par année sur le facture d’électricité.

Un cadre de travail pour encourager une transition énergétique effective

Transition énergétique framework
Un cadre de travail pour favoriser une transition énergétique efficiente

Source : Smart Energy Portal

Le bureau d’étude McKinsey propose une étude sur les systèmes énergétique de 114 pays et évalue leurs potentiels en terme de performance et de préparation  pour la transition énergétique.

Selon l’index de transition énergétique (ETI) du World Economic Forum, la Suisse arriverait en 3ème position du classement juste devant la Finlande, le Danemark et Les Pays-Bas pour une transition énergétique fiable, durable, abordable et sûre.

Classement des 114 pays pour une transition énergétique
Source : Fostering effective transition, World Economic Forum

L’index de transition énergétique (ETI) proposé permet l’évaluation du système énergétique des 114 pays et fournit un comparatif à travers deux grand domaines d’étude. La performance du système et l’état de préparation pour une transition énergétique.

System performance & Transition readiness
Source : Fostering Effective Energy Transition, World Economic Forum

Sortir du nucléaire et des énergie fossiles, refuser de tomber dans le pessimisme, c’est le message encourageant que s’efforce de porter Hubert Reeves

Hubert Reeves, célèbre astrophysicien

https://www.24heures.ch/savoirs/homme-survivratil-intelligence/story/21547693

Selon le célèbre astrophysicien, l’homme peut vivre de manière frugale sans tomber dans les travers de l’hyper consommation. Selon lui, nos sociétés peuvent se passer des sources d’energies fossiles et capitaliser sur le renouvelable. Il admet toutefois que la nature elle même n’a pas d’infini et comporte ses propres limites. Il faut garder foi en l’humanité et sa capacité de changement. La menace d’une guerre nucléaire a déjà été évitée, nous pouvons encore améliorer notre monde. Prise de conscience de l’impact de notre mode de vie sur l’environnement, engagement militant pour l’écologie, capacité à accélérer la transition énergétique, l’humanité a les ressources de se sortir de l’impasse dans laquelle elle se trouve si elle renonce à sa propre destruction, sa cupidité et canalise ses effort et son intelligence à renouveler sa condition.

Notre confédération Suisse a réussi à se positionner comme première crypto-nation

La Suisse première crypto-nation

https://www.capital.fr/entreprises-marches/comment-la-suisse-est-devenue-la-premiere-crypto-nation-1274855

Notre chère confédération a pris une avance déterminante sur ses voisins européen dans sa compréhension de la blockchain. Les nouveaux projets d’entrepreneurs de la crypto-valley de Zoug sont perçus de manière bienveillante alors qu’en France ces mêmes entrepreneurs se heurtent à un gouvernement peu réceptif. Le risque étant de passer à côté de nouvelles innovations disruptives qui ouvre la voie à l’économie numérique de demain.

BlaBlaCar arbore une nouvelle identité visuelle pour 2018

Après avoir atteint les 60 millions de membres, BlaBlaCar nous propose une refonte de son identité visuelle pour l’année 2018. Ce changement n’a rien de cosmétique et la plateforme coopérative leader du covoiturage en Europe et dans le monde annoncent avoir de grands projets pour la communuauté.

Née en 2004, sous le nom de covoiturage.fr, BlaBlaCar est une plateforme de covoiturage devenue incontournable pour se déplacer sur de courtes ou de grande distances à moindres frais dans toutes l’Europe. Etablie sur un principe d’économie collaborative alors que les trains bondés et le voitures vides circulaient partout en France.

Après une levée de fond de 1,25 million d’euros en 2010 avec la société Comuto, puis de 100 millions de dollars en 2014, la plateforme ne cesse d’augmenter sa croissance et s’étend partout en Europe et dans le monde pour atteindre plus de 20 millions d’utilisateurs depuis 2015.

Une rumeur circule que la SNCF aurait racheter BlaBlaCar depuis que la SNCF aurait racheter en 2013 le site de covoiturage 123envoiture.

En 2018, BlaBlaCar change son identité visuelle et la charte graphique de sa plateforme et annonce l’objectif ambitieux d’offrir à chaque ville, chaque banlieue, chaque village, l’accessibilité dont les grandes villes bénéficient aujourd’hui. Un nouvel algorithme sera mis en place progressivement pour permettre aux utilisateurs d’augmenter le nombre de trajets potentiels en proposant des étapes supplémentaires plus proches des lieux de départ et d’arrivée des passagers.

La blockchain deviendra une option principale pour remplacer notre réseau de distribution électrique

blockchain pour les smart grids
La blockchain deviendra le pilier principal du développement des smart grids

http://www.journaldunet.com/economie/energie/1206348-blockchain-smart-grid-electricite-autoconsommation/

Autoconsommation et smarts grids seront les deux applications principales de la blockchain. Pourtant certains défis sécuritaires sont étudiés pour gérer les droits d’accès aux données. Un autre défi, celui de réunir les acteurs principaux (habitations, commerces, entreprises, etc.) de la production d’électricité d’un quartier durable. Une ICO (initial coin offering) serait créée pour financer les coûts d’infrastructure. Il aujourd’hui encore difficile de pouvoir garantir l’origine de l’électricité produite de manière écologique.

Brooklyn microgrid avec LO3 Energy pionnier du domaine sont à présent sous la supervision de Siemens pour développer un système d’échange et de production local. La préfecture de Fukushima utilisera elle aussi les réseaux décentralisés pour distribuer les excédents d’électricités renouvelables déplus de 1000 habitations. Grid+, Power Ledger, Solar Bankers, de nouvelles cryptomonnaies créées pour répondre aux besoins de la virtualisation des échanges d’électricité.

Toutefois, la rentabilité des solutions de distributions grâce à la blockchain reste encore aujourd’hui incertaine. Certaines technologies ont passé la phase de faisabilité technique. Reste l’étape de la faisabilité commerciale.

L’Energie Web Foundation développe une blockchain adaptée au secteur de l’énergie. Celle-ci requiert de faible coûts de transactions et permet de gérer beaucoup plus d’opération à la minute.

Aujourd’hui les blockchains sont particulièrement énergievores. Le processus de « minage », la vérification des transactions consomme plus d’électricité que le flux disponible à la vente. De plus rien ne garanti que l’électricité utilisée soit de source renouvelable.

La Suisse un terrain fertile pour la blockchain

Bonne Interview de Monsieur Vincent Pignon (fondateur de WeCan.fund, platform de crowdfunding) dans le journal le Temps. On nous explique comment la blockchain va s’immiscer rapidement dans toutes les strates des administrations de services pour venir autonomiser les transactions.

https://www.letemps.ch/economie/2018/01/23/suisse-top-3-mondial-blockchain

Vincent Pignon
Vincent Pignon, fondateur de WeCan.Fund

L’évolution des prix du photovoltaïque rend l’autoconsommation intéressante

En photovoltaïque, l’évolution des prix rend l’autoconsommation intéressante.
Autoconsommer son électricité commence à valoir la peine

http://lait.reussir.fr/actualites/autoconsommer-son-electricite-commence-a-valoir-le-coup:7MP1KC6Q.html

En France, l’autoconsommation pour une ferme agricole laitière commence à être une alternative intéressante d’approvisionnement en électricité. Le prix de vente de l’électricité continue de grimper et l’accès aux énergies renouvelables est de plus en plus facilité.

Il est surtout dorénavant possible de vendre son excédent de gré à gré. Ce qui en fait un contexte intéressant pour toutes plateformes de vente d’électricité pair à pair tel que le projet EKTA.

Genève expérimente la blockchain pour son registre du commerce

Première initiative à Genève, l’administration genevoise teste un service basé sur la blockchain pour délivrer des extraits électroniques du registre du commerce, des actes certifiés conformes.

https://goo.gl/4HR4b5

CREA Digital Day
CREA Digital Day, le 19 janvier 2018